les expositions — 2020

What are you doing ?

What are you doing ?
Du 26 au 28 mars

Vernissage le jeudi 26 mars,
à partir de 18h.

Roméo Ballu, Laura Besnard, Audrey Colard, Valeria Faillace, Aimie Gallo, Béatrice Henon-Socher, Alexandre Hueber, Gamin Kim, Ryuhyun Kim, Tomohiko Kumagai, Hyun-Duk Kwon, Ilaria La Torre, Jungmin Lee, Sanghyeok Lee, Chih-Chuan Liu, Léo Mulalic, Hsin-Ping Tseng, Yan Zhang Yang, Donghao Yu, Na Zhang, Wei-Zhou Zhang, Yina Zhen

L’École des Beaux-arts de Versailles et son directeur, Mickaël Faure, invitent Cannelle Tanc et Frédéric Vincent à développer un workshop avec 22 étudiants de première année du cursus supérieur, de tout âge et nationalité. Cannelle Tanc et Frédéric Vincent sont artistes, commissaires d’expositions, co-directeur et co-directrice du centre d’art Immanence. Le postulat de départ est de travailler sur cette question : What are you doing ?

L’exposition conçue ici n’est pas seulement un ensemble d’artefacts (peintures, sculpture, vidéo, photographie) mais une suite d’images des œuvres des étudiants. Une manière de placer toutes les propositions sur le même plan, par-delà les médiums utilisés. D’origines très diverses, les étudiants de 1ère année de l’École des Beaux-arts de Versailles répondent aux questions : que faire ? Ou que fais-je ici ? Comment ? Qu’est-ce qu’une exposition collective ? Comment performer une exposition ?

L’exposition What are you doing ? propose différentes voies d’interprétation de cette thématique, par le biais de plusieurs modes d’expression : installation, photographie, sculpture, performance et vidéo.

Les étudiants décident de jouer avec leurs propres pièces, présentées ici sous forme de reproductions photographiques. Lors du vernissage, ils réalisent une performance au milieu d’une structure pensée comme un jardin. Déclamation de poèmes, de textes, réalisation de bandes-son et de vidéos leur permettent d’activer et de repenser l’expérience de l’organisation d’une exposition collective, conçue comme une espace d’échange, de rencontre et d’interrogation. La création d’un environnement permet une approche sémantique des œuvres.

Remerciements à l’entreprise Creanova, Boulogne-Billancourt.

PDF/ PDF/